À terre, amas de rêves

by Deadlikeme

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5 EUR  or more

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Limited edition of 364 doom black vinyl copies.
    Heavy 380g cover and 275g vintage style discosleeve, both printed on the reverse side of the board.

    Includes unlimited streaming of À terre, amas de rêves via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €12 EUR or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Different artwork from the LP by Lionel Mermin
    100 X Digipack CD
    Celestine Records

    Includes unlimited streaming of À terre, amas de rêves via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €8 EUR or more 

     

1.
Fuir, gaspiller l'errance, sublimer l'intuition d'un manège, épuisé ; comme happé par l'attention d'une énième épave. À l'ombre. À l'ombre du confort. À l'ombre retenue d'une prétendue utopie ; que les enfants crient, que l'homme souffre, que la femme, souveraine, nous épie. Neutre, vide et pleine, la contemplation érigée en étendard ; bien qu'un charnier de guingois, dressé tel un mur se fasse voir. À l'ombre. À l'ombre du confort.
2.
Qu'un râle étouffé, piochant ses dernières forces, dans le mépris qu'on lui inflige ; disloqué. Rien n'est plus, rien n'a été. À cracher des pétales de fleurs brûlées, pour feindre le bonheur. À vomir tant de couleurs écrasées par les bottes de la peur. Souillé par l'impuissance et la passion de l'errance. Un exutoire déchiré en guise d'obédience. Que sans cesse l'attention d'un geste, tombé en désuétude, rappelle ces vents et marées, détruisant les décors, faits de bric et de broc, agençant pourtant ces "réalités", nourries aux fantasmes et turpitudes. Que les doutes deviennent indestructibles. Que les vérités deviennent faussaires ; sans remède. L'autel de la raison s'est effondré, sous le poids de logorrhées. Qu'un râle étouffé, disloqué. À cracher, à vomir ; souillé. L'exutoire que sans cesse les doutes annihilent.
3.
Nous ne sommes que de pauvres chiens errants ; se prenant pour des cerbères. Poil gras, pattes engourdies, regard vide, hagard. Plus rien ne nous touche. Gardiens d'un temple précieux qui nous soumet. La mort ne nous fait pas peur. Elle enrichirait notre combat.
4.
Un miroir aux allures de torture, caillant le sang de ces bêtes immondes. Fondant comme neige au soleil, il ne reste que leurs flaques, égarées, dissoutes. Elles ne reflètent plus rien, pas même la plus cristalline des lumières. Un vide béant n'éprouvant que haine et regret. En elles étaient placés la plus haute des confidences, le plus paradoxal des espoirs. Tout s'efface, piégé par ce reflet. Tout disparaît comme une ode au passé, mais il reste là, prêt à anéantir la moindre source d'images
5.
Marcher, ne plus les voir ; comme échappé sous l'égide d'un miracle. Courir, fuir à mon tour ; présenté comme un anathème dangereux. Sans aucune raison, la fuite ne m'appartient plus. S'écrouler, sentir les semelles ; piétiné par l'opprobre de mon obédience. Face contre terre mon corps se déchire, épuisé d'exister.
6.
À les voir s'effondrer, basculer, noyant les reflets des persistances. Contrôler le néant pour en extraire le tout. Ne plus percevoir que l'instant. Ravis, nous sommes ravis. À terre, amas de rêves et d'illusions futures ; débris d'existences, flagellant ce fatras d'espérances. Il ne nous reste que la naïveté de jouir. Ruines opaques ne laissant transparaître le passé. Idées flétries, plus rien n'a de sens. Aigris, nous sommes aigris. Chute exemplaire, similaire aux autres. Croyons pourtant ces événements exceptionnels. Perdus, nous sommes perdus.

about

"Lurching riffs bludgeon the listeners ears on this French math-influenced hardcore LP. The band switches back and forth between Converge or early Dillinger Escape Plan inflected stabbing odd-time chords and thunderous grooving Ken Mode-ish bass led slow motion mosh moments with consumate precision. In places the odd times and dynamic riffing is reminicent of early Relapse hardcore bands like Burnt By The Sun, but less blasting and more growling.

The album art (created by the drummer) references the ancient Greek myth of Persephone. While this is not a full on prog rock concept album about a singular piece of mythology, there are elements of the sound here that certainly draw from a progressive sensibility.

Several tracks feature lengthly atmospheric sections, atmospheric in the traditional sense rather than the more modern 'noise' sense, with layers of intelligently built guitar sound and washes of cymbals building a feeling of melancholy. These inevitably break down into the next track, crashing against the ears with a sound like a dying machine struggling across an arid landscape of the future. The guitars are hugely heavy without resorting to ear scraping levels of distortion, they both jangle and thunder in the same breath, the bass sits high in the mix, with a touch of a growling, RAT-like edge to it, the drums tie it all together with a clean and punchy sound, no clanging snare or robotic kicks, the sound is very natural and satisfying, vocals range from a deep growl to a desperate, hoarse throated cry, fitting perfectly with the atmosphere of the instrumentals.

This is an exciting and forward thinking album, bringing old school hardcore influences forward into the present while sacrificing none of their raw intensity."

Wooaaargh

credits

released October 13, 2017

Recorded and mixed by Alain Brunet @ Celestine Records (Pau - France).
Mastered by Nick Zampiello @ New Alliance East (Cambridge - USA).
Artwork by Lionel Mermin.
Moinho : piano on "Les cerbères d'un temple oublié".
Nicolas Bonnetain : additional guitars on "Les cerbères d'un temple oublié" - Backing vocals.
Co-release w/ Wooaaargh records, Vollmer Industries, NoT a PuB.

license

all rights reserved

tags

about

Deadlikeme Pau, France

Formed in 2010, Dead Like Me is combining the heritage of chaotic hardcore and noise from 90’s with sludge and post-hardcore influences.

contact / help

Contact Deadlikeme

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Deadlikeme, you may also like: